14 novembre 2022 Grandir avec ComNav : rencontrez Henlo du Toit, utilisateur sud-africain du T300 RTK

Grandir avec ComNav : rencontrez Henlo du Toit, utilisateur sud-africain du T300 RTK

Fondée en 2012, ComNav fête cette année son dixième anniversaire. En ce moment spécial, nous aimerions également inviter nos chers utilisateurs à partager comment nous avons grandi ensemble au cours des dernières années. Dans cette interview, nous rencontrerons Henlo du Toit, qui approfondira ses intéressants projets d’arpentage et son expérience personnelle avec les produits ComNav.

  • Pourriez-vous partager quelque chose sur vous-même ?

Je suis Henlo du Toit de Vredendal, une ville d’Afrique du Sud. J’ai près de 10 ans d’expérience en cartographie aérienne. Je ne suis pas encore un géomètre qualifié mais j’ai beaucoup d’expérience sur le terrain.

  • Je sais que vous avez utilisé Trimble RTK une fois, pourquoi avez-vous finalement choisi ComNav ?

C’est purement par hasard. Au début, je construisais mes propres drones et  mesurais les points de contrôle au sol avec le GPS Trimble de mes clients. Ensuite, j’ai acheté 10 Aeropoints de Propeller pour mesurer les positions GPS. Cependant, je ne pouvais mesurer que 9  emplacements par jour. Il est peu efficace. J’aspirais donc à trouver un GPS rentable sans compromis sur la précision et la qualité. Jusqu’au jour où j’ai rencontré Arne Coetzee, représentant commercial d’Autobuild South Africa. Il me propose d’essayer un nouveau GPS, le ComNav T300 Plus. Selon lui, ce nouveau récepteur était aussi précis que Trimble et Lecia et il en a apporté un pour lui-même. Je lui ai dit : « Bon, c’est une bonne nouvelle mais ça ne prouve rien. Je ne peux pas y croire complètement avant les tests. Il a ensuite fait la démonstration de T300 Plus  sur mon terrain de jeu. Après démonstration, il m’a dit «  Je sais que vous allez adorer le GPS, alors c’est à vous si vous le voulez.  

  • Avez-vous rappelé comment est la première démonstration? Qu’est-ce qui vous a le plus impressionné ComNav GPS ?

Nous avons testé le T300 Plus pendant une journée entière dans une zone de 5000 hectares. Nous avons mesuré  de nombreux points de repère qui ont été mesurés à l’origine par Trimble. La première chose qui m’a impressionné était la plage de travail.  nous pouvons facilement obtenir 12 km avec l’antenne standard sur la base et le rover. La deuxième chose étonnante était les fonctionnalités pratiques . T300 plus est facile à utiliser  avec le collecteur de données R200. Le R200 est doté d’un système à double batterie et de batteries Canon intégrées, disponibles sur le marché. À première vue, j’ai pu voir tous les équipements de bonne qualité, des poteaux en fibre de carbone au contrôleur étanche et au récepteur GNNS. À la fin de la journée, la preuve était faites ! La précision était NICKE !

La référence avec la pire erreur était juste au-dessus de 0,02 m (2 cm) . C’était excellent! Finalement j’en ai acheté un sans aucune hésitation. Mon R200 a récemment été mis à niveau vers le nouveau contrôleur P8. Ça s’annonce très prometteur !

  • Quels facteurs seront pris en considération lors du choix du récepteur RTK ?

La précision est la deuxième gamme la plus importante pour moi. Comnav T300 plus coche ces deux cases !

  • Pourriez-vous partager un ou plusieurs projets d’arpentage que vous avez réalisés avec le T300 plus ?

L’un de mes projets d’arpentage est un relevé mensuel de 11 km de ligne de plage pour mesurer les changements de topographie de la plage elle-même. Premièrement, je fais un sondage par drone mais dès qu’il y a de la réflexion d’eau dans l’image, alors les données augmentent et c’est là que j’adopte le sondage en quad. J’ai monté le Comnav T300 sur le quad, puis j’ai fait une autre enquête en prenant des points continus tous les mètres et en roulant de haut en bas sur la plage même dans l’eau où le drone est inaccessible. Ensuite, je fusionne l’enquête par drone et l’enquête par quad pour obtenir un modèle d’élévation numérique parfait. Avec la configuration ComNav d’un côté, je peux facilement parcourir 11 km sans répéteur. J’utilise juste une antenne plus longue pour la base.

 

Un autre projet consiste à tracer des piquets de vigne. Tout d’abord, je mesure où se trouve le vignoble actuel, puis je conçois un nouveau vignoble à côté selon les spécifications des agriculteurs. Ce que j’aime avec le ComNav T300 Plus, c’est que je peux continuer le travail du lendemain en « localisant » sur un benchmark que j’ai mesuré la veille. De cette façon, je sais que ma grille est exactement là où elle devrait être. Après avoir mesuré des « blocs » avec le GPS, il est beaucoup plus facile pour l’agriculteur de planter les piquets Vineyard. Ainsi, c’est une économie de main-d’œuvre car ils n’ont pas à le mesurer « à l’œil nu ». Ils peuvent simplement planter le poteau sur les emplacements marqués.

  • Que voulez-vous dire à ComNav ?

Laissez davantage de géomètres bénéficier de récepteurs RTK de bonne qualité. Continuez à repousser les limites et les technologies ! J’ai hâte de tester votre nouveau drone E300 RTK.

 

À propos de la technologie ComNav

ComNav Technology développe et fabrique des cartes et des récepteurs GNSS OEM pour les applications de positionnement de haute précision. Sa technologie a déjà été utilisée dans un large éventail d’applications telles que l’arpentage, la construction, le contrôle des machines, l’agriculture, le transport intelligent, la synchronisation précise, la surveillance de la déformation, le système sans pilote. Avec une équipe dédiée à la technologie GNSS, ComNav Technology fait de son mieux pour fournir des produits fiables et compétitifs aux clients du monde entier. ComNav Technology est cotée sur le China National Equities Exchange and Quotations (NEEQ), Titres : ComNav Technology (Compass Navigation), Code boursier : 833972.

 À propos de SinoGNSS®

SinoGNSS® est la marque officielle de ComNav Technology Ltd., enregistrée en République populaire de Chine, dans l’UE, aux États-Unis et au Canada. Toutes les autres marques déposées sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.

Mot clé :

Laisser un commentaire